A peine rentrée a la yaute ce week end, les demons de stains la catin me persecutent. Je suis rester bloqué sur le role de la manche dans le concept HACCP de collectivité qu a developpé le professeur Frozier.

Donc a peine rentré, je saute sur internet et decouvre l interview du professeur Frozier enregistré en avril 2002 et retranscrit pour le public en octobre 2002.

Je vous envoie par copier coller ce precieux enregistrement d un des derniers monstres sacré de la recherche de la vérité, le professeur Frozier.

De quel manière doit on aborder la manche dans la demarche HACCP ?

P.F : Tout d abord, j aimerai préciser un certain point tres important qui m a valu les honneurs de certains, mais aussi le rejet de certains de mes contemporain. Il y a eu une ceisure dans notre mouvement a propos de la qualité et quantité organoleptique de la manche. Je me suis séparé de la conception de mon collégue professeur en université, mon compère de toujours, tonnerre de mécanique qui, lui, soutenait, dans une de ses dérives oh combien nombreuses, qu une veste de cuisine a proprement dit devrait se composer de 3 manches, dont une pubienne pour les hommes. Je n ai pas tolérer cette « révolution of the mind » comme se plaisait a répeter mon confrère, et ai pris la decision formelle qu une veste de cuisine n avait que deux manches. Je tenais a preciser ce point pour centrer le deroulement de cette interview.

Merci, c est noté. Vous faites donc parti de ce coté plus puritain du role de la manche dans la demarche HACCP.

P.F : Exactement, je pense que vous avez tres bien cerner mon implication dans ce point fondamental de la norme HACCP.

Alors concrètement, allons droit au but, comment doit se porter une manche de veste si l on se conformise a la loi HACCP ?

P.F : AH, vous n y allez pas par quatre chemin, et j apprecie cela. Mais je vous arrete. Ne confondons pas precipitation et pas précipitation. La manche vous me direz peut etre retrousser et non retrousser. Effectivement elle peut. Mais elle peut etre également plié sur l intérieur mais aussi sur l exterieur. J ai observé lors de mon étude que la plupart des sujets retroussaient leur manche vers l exterieur. Or, c est une terrible erreur. En sept ans d observation, j ai pu constaté que trois quart des sujets retroussants leur manches vers l exterieur était porteur d un nombre de microbes deux fois plus élevé que les sujets retroussant leur manche vers l interieur. Les microbes anaerobie se melange au microbes aérobie plus facilement, et créer un surcroit de risque d intoxication chez le client. Ceci est un point.

Mais je pense que le plus important avant d entrer en cuisine est de mesurer la teneur en poil de bras de chaque, je dis bien chaque individus ayant recours a l utilisation d ustensiles ou entrant carrément en contact avec la matière première. Sur 2000 échantillon, j ai instauré une moyenne qui empecherai une prolofération trop subite. Tout individus ayant plus de 27 poils par centimètre carré devrait s abstenir de relever leur manches. Ceux ayant entre 26 et 19 poils au centimétre carré pourront se relever les manches a hauteur de deux tiers de l avant bras. Les autres sont libres d exposer leur poils. (rires) Plaisantons de temps en temps plaisantons, cela ne mange pas de pain. (rires) Pas de pain bien sur si le pain n est pas en contact direct avec une manche retroussé.

Cela me parait clair, en somme, cette étude dont vous avez consacré 7 ans de votre vie a des résultats determinants dans la comprehension analytique des risques d empoisonnement ?

P.F : En effet, mais j aimerais rajouter, avant de faire une pause (a part : je fais du velo et la selle me rentre dans le cul, je me dois de me masser l anus quand je reste trop assis sur une chaise) je voulais dire que ma demarche tres constructive n aurait jamais été possible sans les gens qui m ont accompagné pendant ces sept ans. Un cap a été franchi dans la vérité hygienique et j encourage tout les petits stagiaire afpa a lire mon œuvre un peu plus détaillé. Je vous ai révéler les points les plus importants, mais je ne vous cache pas que tout ceci est beaucoup plus complexe. Mon champ d étude va jusqua integrer le parametre manche plié en biais, je me garde de trop vous en dire pour laisser un regard aguicheur sur mon travail.

Merci professeur Frozier, pour conclure, la manche une éthique de vie ?

P.F : Je répondrait que oui, la manche une éthique de vie car il faut prendre en compte les facteurs sociologiques tres au serieux. Qu est ce qui fera qu untel ou untel aura la presence d esprit de disposer sa manche d une certaine manière et qu est ce qui fera qu il mettra plus de temps qu un autre a comprendre le sens de la demarche HACCP et ses bienfaits primordial sur le cours de l histoire. Parlant d histoire, mon prochain objet d etude portera sur l histoire de la manche, du paléolithique a nos jous avec un large pannel de culture représenté. Precipiter vous chez votre libraire !

Merci professeur, un petit pas pour l homme, un grand pas pour l humanité, tel sera la conclusion de cette interview.

Professeur, ma lumière, mon phare, tu as redonné un sens a ma vie ou du moins conforté dans une idée que je ne voulais peut etre pas m avouer.

Puceau dla yaute